Un couple de Marseillais prêt pour un tour du monde particulier

« Un combi Volkswagen qui ne polluerait pas » c’est le projet de Rémi Pillot et Alexandra Perfettin, qui ont décidé de prendre la route pour un tour du monde sans CO2.

Le défis étant de parcourir près de 50 000 km pour faire découvrir le potentiel des énergies renouvelables au volant d’un Volkswagen Transporter T3 de 1990 que le couple a rénové complètement, pour l’équiper d’un moteur électrique, de batteries et de panneaux solaires.

Grâce à ces modifications, le véhicule a désormais une autonomie réelle de 150 km qui devrait doubler dès qu’ils auront fini de construire la remorque, qui contiendra un deuxième pack de batteries et des panneaux solaires pour une puissance totale de 14kW et une surface de 80m2. Panneaux à déployer à chaque étape afin de recharger la batterie moyennant deux jours d’attente !

Interrogée par wedemain.fr, pour savoir si ce n’est pas frustrant de faire un tour du monde en s’arrêtant tous les 300 km pour recharger pendant deux jours, Alexandra a répondu en ces termes : « Non, c’est le but du jeu. Nous comptons profiter de ce temps pour aller au contact des populations locales. Pour réaliser un documentaire et faire découvrir les énergies renouvelables »

Alexandra et Rémi prévoient de partir dès qu’ils auront fini de construire la remorque et de réunir les dernières subventions nécessaires à leur initiative.

Plus d'articles
CE QU’IL FAUT RETENIR DU 1er SALON E-COMMERCE ET FINTECH À KINSHASA