La statue de Thomas Sankara dévoilée au Burkina Faso

32 ans après son assassinat, le capitaine Thomas Isidore Sankara, a été doté d’un monument commémoratif avec une statue de bronze 5 mètres à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. 

Le samedi 2 mars 2019, le Burkina Faso  a dévoilé une statue en bronze en l’honneur de l’homme qui a renommé son pays de Haute-Volta. Le nom colonial n’avait aucune signification pour les habitants du pays, à l’exception des colonisateurs pour lesquels il servait de descripteur géographique. Ce monument, réalisé par un groupe de sculpteurs burkinabés et supervisés par Jean-Luc Bambara, a été placé à l’endroit même où Sankara a été assassiné  en 1987.

L’assassinat de Sankara, il y a 32 ans, était l’un des plus grands crimes politiques commis sur le continent. Ses os ont été enterrés dans une tombe peu profonde, mais ses actes et ses idéaux ont été profondément enfouis dans l’esprit de son peuple. Son engagement à voir un Burkina Faso et une Afrique libres libres lui a valu l’admiration à travers le continent et dans le monde.