Dieudonné Kayembe, remporte le prix « Challenge et Innovation » du Trophée Mukendi Mbayi 2019

Ce mardi 12 Novembre 2019, le centre culturel BOBOTO à Kinshasa a accueilli la cérémonie de remise des prix de la 7e édition du Trophée Mukendi Mbayi, parrainée par Son Excellence Nicolas Simard, Ambassadeur du Canada en RDC, autour du thème : « Un nouvel élan de solidarité ».

Au cours de cette cérémonie, plusieurs prix ont été remis dans différentes catégories parmi lesquelles la catégorie « Challenge et Innovation » remporté par Dieudonné Kayembe.

Dieudonné Kayembe Kabukala est un jeune Congolais, licencié en Génie informatique à la faculté des Sciences à l’Université de Kinshasa et actuellement directeur général de la start-up « FlechTech » créée en 2013.  Il est l’inventeur de la première tablette made in RDC qu’il a dénommée « MOTEMA ».

« Je remercie Dieu, toute mon équipe de travail, les organisateurs et à vous tous.

Par le travail, j’ai opté pour contribuer significativement au développement de notre pays la RDC en particulier et d’Afrique en générale.

Que ce prix qui est, une reconnaissance d’un travail de plusieurs années, puisse toucher le coeur de nos dirigeants »  Dieudonné Kayembe à l’issue de la cérémonie

 

Une tablette qui tient compte des réalités congolaises

Dans une interview accordé précédemment au media 7sur7.cd, Dieudonné Kayembe a fait savoir que sa tablette compte des innovations à deux niveaux : sur la partie Hardware (physique) et Sur la partie Software (logiciel).

En ce qui concerne le Hardware, le produit « Motema » est accompagné d’une pochette munie d’un panneau solaire intégré et d’un port USB qui permet à l’utilisateur de brancher un câble pour charger sa tablette.

Dans la partie interne, il y a des options des cours. L’apprenant a juste à passer son doigt d’une leçon à une autre. Il y a aussi la possibilité de sélectionner les 4 langues nationales de la RDC ainsi que le français et l’anglais.

A sujet du trophée Mukendi Mbayi

Notez que le Trophée Mukendi Mbayi est organisé par le magazine « Genre et Volontariat » avec comme objectif de poser un acte de reconnaissance et de réunir les acteurs socio-humanitaires œuvrant en RDC pour notamment transmettre des valeurs positives.


Esaie MPOLO pour BigUp News

Plus d'articles
CE QU’IL FAUT RETENIR DU 1er SALON E-COMMERCE ET FINTECH À KINSHASA