Dadju sera le premier à réinvestir le Parc des Princes 10 ans après que le dernier artiste s’y est produit.

Les dirigeants qataris de QSI, propriétaires du Paris Saint-Germain ( Club de football ) et qui ont aussi la charge de la gestion du Parc des Princes ont annoncé que l’enceinte de ce stade sera dès l’année prochaine à nouveau le cadre de grands concerts.


Une tradition qui n’avait plus court depuis dix ans, alors même que des artistes de légende ont défilé sur ce qui était alors, avant que le Stade de France ne devienne une place forte des concerts en plein air, le point de passage obligé des vedettes de la pop internationale.

Michael Jackson en personne fut le premier à étrenner cette scène pas comme les autres les 27 et 28 juin 1988 dans le cadre de son Bad Tour. Avant de réinvestir les lieux en 1997 pour deux nouvelles dates, cette fois dans le cadre du HIStory World Tour.

En 2020, Dadju, l’artiste d’origine congolaise et couronné disque de diamant pour son premier album solo « Gentleman 2.0 », sera le premier à réinvestir le Parc des Princes lors d’une date exceptionnelle, le 7 juin 2020 (20 heures)

Cette annonce intervient quelques semaines après que GIMS, frère biologique de Dadju, est ténu un concert à guichet fermé ( 72 000 spectateurs ) dans l’emblématique stade de France, le 28 Septembre 2019.

Plus d'articles
La cuisine congolaise à l’honneur à Montréal